By Marc de Scitivaux

Show description

Read or Download Le pere de famille, le trader et l'expert PDF

Similar french books

Cours d'arabe parlé palestinien, volume 2

L. a. méthode Parlons l'arabe, qui comporte une série de four livres et five disques CD, a pour yet de permettre aux personnes de langue française d'acquérir une bonne connaissance de l'arabe parlé palestinien.
Ce cours est destiné aux étudiants qui désirent acquérir une connaissance sérieuse et approfondie du dialecte arabe palestinien, ainsi qu'une bonne compréhension et une capacité de s'exprimer couramment dans cette langue. Les 50 leçons de ce cours donnent une vue très huge de l. a. development de los angeles word et de l. a. conjugaison des verbes, ainsi qu'un vocabulaire pratique de quelque 2500 mots, le tout dans un langage basic et facile à comprendre.
Bien que ce cours soit conçu pour l'étude personnelle, il est aussi adapté à l'enseignement dans les écoles, et il est de fait déjà largement utilisé. A reason de sa place géographique au Proche Orient, le dialecte palestinien est compris dans les can pay voisins, spécialement en Jordanie, où vit une inhabitants palestinienne majoritaire, mais aussi au Liban et en Syrie, et même en Egypte. Le tome four de cette série se termine par une leçon destinée à montrer cette proximité, avec les petites différences, le tout illustré par quelques textes enregistrés par des habitants de ces pays.
On peut espérer que les étudiants qui utiliseront ce cours en découvriront rapidement le caractère vivant et pratique, et qu'il sera pour eux comme une porte ouverte sur le monde arabe.

Extra info for Le pere de famille, le trader et l'expert

Sample text

Comme aime à le dire plaisamment Alain Madelin: «refonder le capitalisme est une bonne idée, mais je ne me souviens plus de la date exacte de sa fondation» ! La chasse aux coupables, un sport aussi d~lirant que st~rile Imaginons un instant que tel le héros d'un roman de Grisham on se lance dans une immense «class action» à l'échelle mondiale chargée de faire payer les responsables. Un vaste programme dont les résultats seront très décevants. D'abord, à tout seigneur, tout honneur, Alan Greenspan.

Avec la désormais fameuse règle du mark to market (qui consiste à évaluer régulièrement, voire en permanence, une position, un portefeuille, sur la base de sa valeur observée sur le marché au moment de l'évaluation), on est passé d'une notion de «valeur d'acquisition », certes critiquable à certains égards, à une notion de «prix de marché» toute aussi sujette à caution et qui a en outre présenté l'énorme inconvénient d'être pro-cyclique (autrement dit elle amplifie les mouvements à la hausse comme à la baisse).

Et puis un autre et encore un autre. C'est le fameux derating avec une conséquence explosive sur les fonds propres des banques: pour le même portefeuille d'engagements, soit 1 000, il va falloir du jour au lendemain les faire passer de 28 (le fameux 2,8 0/0) à 80, si l'on revient à la note moyenne (8 0/0), voire jusqu'à 120 (12 0/0) si le compartiment en question décroche la note la plus mauvaise ce qui ne manquera pas de se produire 60 au fur et à mesure que les sinistres augmenteront. Quant à l'établissement financier qui ne pourra pas augmenter ses fonds propres, il devra soit tailler massivement dans ses encours de crédits en les faisant passer de 1 000 à ...

Download PDF sample

Rated 4.44 of 5 – based on 38 votes