By Evangelia Balta

Show description

Read or Download Les vakifs de Serres et de sa region aux XVe et XVIe siecles. Un premier inventaire PDF

Best french books

Cours d'arabe parlé palestinien, volume 2

Los angeles méthode Parlons l'arabe, qui comporte une série de four livres et five disques CD, a pour yet de permettre aux personnes de langue française d'acquérir une bonne connaissance de l'arabe parlé palestinien.
Ce cours est destiné aux étudiants qui désirent acquérir une connaissance sérieuse et approfondie du dialecte arabe palestinien, ainsi qu'une bonne compréhension et une capacité de s'exprimer couramment dans cette langue. Les 50 leçons de ce cours donnent une vue très huge de l. a. development de l. a. word et de los angeles conjugaison des verbes, ainsi qu'un vocabulaire pratique de quelque 2500 mots, le tout dans un langage basic et facile à comprendre.
Bien que ce cours soit conçu pour l'étude personnelle, il est aussi adapté à l'enseignement dans les écoles, et il est de fait déjà largement utilisé. A reason de sa place géographique au Proche Orient, le dialecte palestinien est compris dans les will pay voisins, spécialement en Jordanie, où vit une inhabitants palestinienne majoritaire, mais aussi au Liban et en Syrie, et même en Egypte. Le tome four de cette série se termine par une leçon destinée à montrer cette proximité, avec les petites différences, le tout illustré par quelques textes enregistrés par des habitants de ces pays.
On peut espérer que les étudiants qui utiliseront ce cours en découvriront rapidement le caractère vivant et pratique, et qu'il sera pour eux comme une porte ouverte sur le monde arabe.

Extra resources for Les vakifs de Serres et de sa region aux XVe et XVIe siecles. Un premier inventaire

Example text

285-295 et Ch. G. tto. (14531600). ;É1.. VtLvTlç tÉXVTJÇ», Deltion tis Christianikis Archaiologikis Hetaireias, t. 16 (1992), p. 36; du même auteur, «To AyLOv 'OQoÇ», dans H NEOTEQT/ 'Xat aVrxQOVT/ Ma'XEt5ovia. IOToQia-Ot'Xovo/lia-Kotvwvia-IIoÀtTw/loç, t. ) J. Koliopoulos-J. Chassiotis, [Athènes-Thessalonique], p. 117. 45. Sur ce sujet, voir A. Akgündüz, p. 447-449. LA 1RANSFORMATION EN VAKIF DES BIENS ECCLÉSIASTIQUES 45 qu'avant d'acheter leurs terres à l'État (1568), les monastères du MontAthos ne détenaient pas celles-ci en pleine propriété et que, une fois l'achat réalisé, l'État les munissait d'un mUlknâme leur permettant à l'avenir de tranformer sans aucun problème leurs possessions en vakIfS.

Le plus ancien attesté par les sources est celui du molla Bahâeddîn Pacha (1388). A la même époque, c'est-à-dire au temps de Murâd 1er, le tevliyet d'une partie des domaines frontaliers fut concédé au vizir Kara KhaIîI Khayreddîn Djandarlï Pacha, ainsi que le temlik des terres d'Evrenos Bey, conquises par ses forces armées. C'est de l'époque de Murâd II que date la fondation du valof du Ghâzi Turakhan Bey. régions balkaniques frontalières. Le sultan concédait aux beys terres et temlik pour les motiver, les pousser à développer des initiatives permettant de reprendre en main les régions frappées et dévastées par les guerres.

Voir aussi B. Yediyddlz, p. 13-15,38-54 et Z. Kazlcl, lslâmî ve sosyal açmdan vakIflar, Istanbul 1985, p. 88. 54. «The ethical component, the claim of the communal good, is the reccurrent association of the vahl», commente Ed. B. Mitcl1ell (voir Ed. B. Mitchell, p. 163). 55. S. Diviçioglu en étudiant la fonction économique de l'État ottoman se réferre au rôle des investissements humains: «Au cours des siècles envisagés, la classe exploitante s'est toujours sentie obligée, vis-à-vis de la classe exploitée qui crée le revenu, d'entreprendre les investissements pour la réalisation de travaux publics, bien que cette obligation comportât un aspect aléatoire.

Download PDF sample

Rated 4.81 of 5 – based on 42 votes